Navigation

Informatique & logiciels

Présentation

L’informatisation du travail et des loisirs — appelée à tort et à travers « numérisation », « digitalisation », « dématérialisation » ou même « virtualisation » — consiste à recourir à des ordinateurs traitant des informations numériques pour effectuer des tâches auparavant réalisées avec des media et des outils tangibles et palpables. Leur caractère palpable leur confère une propriété essentielle : ils sont bricolables.

L’informatisation est une forme de violence qui consiste à complexifier des tâches basiques en passant par des étapes d’abstraction et des couches d’interfaces dont on se passait fort bien auparavant, ce qui a pour effet d’exclure une large portion de la population : les nouveaux illettrés, ceux qui ne comprennent pas l’informatique. C’est d’autant plus violent qu’elle est promue par une élite de gens très éduqués pour qui les technologies et les gadgets électroniques sont un jeu de l’esprit, permis par un pouvoir d’achat au dessus de la moyenne, et qui est la seule à détenir le privilège de pouvoir bricoler l’outil. Le reste de la population est simplement aliéné de son travail, rabaissé au rang de consommateur silencieux.

En fait d’améliorer notre confort, notre qualité de vie et notre productivité, les « nouvelles technologies » sont un système consumériste, inflationniste et productiviste qui n’est au service que de lui-même et ne profite qu’à ceux qui le vendent. Le bénéfice de productivité est rapidement avalé dans la configuration initiale d’outils trop lourds, le déplantage périodique de mises à jour logicielles aussi instables qu’indésirables, et le débuggage de systèmes complexes et obfusqués  sur lesquels même des experts se cassent les dents. L’informatisation n’a pas de fin, c’est un cercle vicieux qui demande toujours plus de logiciel, et toujours plus de puissance de calcul.

Il faut donner aux utilisateurs des repères en matière de « bonne » utilisation des outils informatiques, c’est à dire de permettre aux utilisateurs de comprendre comment leurs outils fonctionnent (et comment ils échouent…), mais également de développer une hygiène informatique privilégiant des outils basiques et minimalistes, voire même une intuition du moment auquel il est plus productif de revenir au papier et au crayon.

C’est sur ces bases qu’on partagera ici astuces et conseils pour utiliser correctement un ordinateur, c’est à dire pour ne pas se faire utiliser et pour y passer le moins de temps possible.

 ◉ 

Derniers articles

Optimiser la consommation de son ordinateur sous Ubuntu 14.04 LTS

Tuto 3 min.
Si vous utilisez Ubuntu 14.04 et suivants sur un ordinateur portable, vous êtes concerné par deux problématiques : l’autonomie de la batterie et l’échauffement des composants, qui va diminuer la durée de vie de votre matériel. Voici donc quelques astuces pour améliorer tout ça. Activez la mise en veille des cartes PCI et des ports USB J’ai utilisé pendant longtemps TLP, un utilitaire plutôt bien fait mais qui rajoute différents scripts sur le système.
Lire la suite →

Texmaker-Note

1 min.
Faites de la prise de notes manuscrites dans LaTeX ! TeXmaker-note est un script qui automatise l’insertion de notes manuscrites dans votre code LaTeX, notamment à partir d’un éditeur tel que TeXmaker. Prendre des notes avec LaTeX, notamment en cours de sciences et de mathématiques, peut se révéler très intéressant grâce à l’ajout en une seule commande d’un index et d’une table des matières. Cependant, insérer à la volée des graphiques et des figures complexes peut se révéler long et fastidieux, en ligne de commande, dans le cadre de la prise de notes.
Lire la suite →

Scan2Thunderbird

1 min.
Scan2Thunderbird est un équivalent de fax numérique pour Linux : il numérise vos documents papier en PDF et les envoie en pièce jointe par email en un minimum d’opérations. Ce programme a été initialement créé pour permettre à mon grand père d’envoyer des lettres par emails sans connaissances de base (telles que savoir utiliser un logiciel de numérisation ou ajouter une pièce jointe). Si vous scannez régulièrement des documents de plusieurs pages pour les envoyer par email à vos contacts, il est probable que l’opération vous paraisse fastidieuse, avec les logiciels courants.
Lire la suite →

Polyrapport

1 min.
“ La rédaction de rapports pour Polytechnique Montréal simplifiée grâce à $\LaTeX$ À l’intention de mes camarades polytechniciens, j’ai écrit une classe $\LaTeX$ pour les rapports de projet intégrateur, selon les exigences de présentation des cours de projet du département de Génie Mécanique de Polytechnique Montréal1. La classe s’appelle Polyrapport et permettra de gagner un temps précieux dans la rédaction, en se concentrant juste sur le contenu et en ignorant la mise en forme qui est déjà pré-réglée.
Lire la suite →

De l’avantage de Linux sur Windows et Mac OS

Opinion 18 min.
L’écosystème Linux comprend le noyau Linux, les systèmes d’exploitation basés sur le noyau Linux (appelés GNU/Linux), et les distributions Linux incluant un système d’exploitation et une pile de logiciels sélectionnés pour effectuer des tâches basiques. L’écosystème Linux se distingue de Windows ou Mac par sa transparence vis à vis de l’utilisateur : le système est entièrement exposé, sans chercher à cacher des secrets de fabrication, notamment en ce qui concerne les données personnelles collectées et la vie privée.
Lire la suite →

Pages :
 ◉ 
 ◉ 

Auteur

Profile picture

Patrons Income Goal

Utilisateur de Linux à cause de Windows Vista (2008) et développeur de scripts, plugins et logiciels libres dans 15 langages de programmation depuis 2012. J'ai mis le nez dans les ordinateurs parce qu'ils sont devenus incontournables partout et que je refuse de les subir. Initialement spécialisé en programmation pour le calcul scientifique en génie mécanique, il a fallu que je développe aussi pour le web et la bureautique, afin de résoudre des problèmes créés par des informaticiens.

Crédits

Ce site n’utilise ni cookies, ni système de collecte de données privées, ni service de publicité. Les lecteurs multimédia intégrés sur les pages peuvent utiliser leurs propres cookies et trackers.